Dépannage ballon d'eau chaude Paris 18eme

Mon chauffe-eau ne fournit pas ou peu d’eau chaude

ballon d'eau chaude

Le problème du chauffage de l’eau est donc lié à une panne du chauffe-eau. Toutes les pannes ne nécessitent pas forcément le remplacement de votre chauffe-eau. Commencez par mettre votre chauffe-eau en marche forcée pour pouvoir vérifier d’où vient le problème. Pour les chauffe-eaux électriques commencez par vérifier que le contacteur est en marche, cela peut paraître stupide mais il arrive que celui-ci se coupe, arrêtant le processus de réchauffage de l’eau.

Vérifiez également que le courant passe dans le thermostat. Si l’eau est tiède, vérifiez qu’il n’y a pas de fuite en contrôlant la température du tuyau d’eau chaude (celui-ci doit être froid). Quel que soit votre problème de chauffe-eau, si suite au détartrage et à la vidange de votre chauffe-eau celui-ci continue d’être défaillant, l’intervention d’un spécialiste sera absolument nécessaire pour le remplacement de la pièce défaillante ou du chauffe-eau dans sa totalité.

Vérifiez en priorité que le chauffe-eau est bien connecté au circuit (chauffe-eau électrique). Planifiez un éventuel détartrage et une vidange de l’équipement. Si le chauffe-eau ne “repart” pas, contactez un pro pour un dépannage.

Mon eau est sale, rouge voire malodorante.

Autre problème lié à la défaillance d’un chauffe-eau, l’obtention d’une eau de mauvaise qualité, trouble, rougeâtre voire dans certains cas malodorante. Ces problèmes doivent être pris en considération car ils peuvent avoir des conséquences sanitaires graves. Pour une eau malodorante, la simple augmentation du thermostat peut suffire à éradiquer le problème.

Dans les autres cas, liés à un mauvais entretien ou une usure de la cuve, la vidange et le nettoyage de la cuve seront nécessaires. Pour plus de sécurité, et surtout pour avoir un diagnostic sur l’état de votre cuve, cette opération peut être confiée à un professionnel.

La mauvaise qualité de l’eau est souvent liée à un mauvais réglage du thermostat. Pensez à l’augmenter. Pour plus de sécurité vidangez la cuve et contactez un pro pour un diagnostic complet du chauffe-eau.

Prestations d'urgence

Depuis un arrêté du 24 janvier 2017, un devis est obligatoire pour les dépannages à domicile, y compris pour les petits montants. Le devis est établi en deux exemplaires et mentionne obligatoirement la TVA, la somme globale à payer, les éventuels frais de déplacement, le décompte détaillé de chaque prestation et produit. Le devis peut être payant, mais dans ce cas, le client doit être informé de ce coût avant l’établissement du devis.

De plus, avant de téléphoner en urgence à un plombier, il est conseillé de prendre le temps de consulter son site internet. En effet, ses tarifs doivent y figurer. Mais l’idéal est d’anticiper et d’avoir préparé les coordonnées d’au moins deux artisans spécialisés dans la plomberie sanitaire à joindre pour un dépannage rapide.

Le tarif horaire d’un plombier est compris entre 65 € et 160 €, selon le type de travail, l’heure de la journée ou le lieu d’intervention. En effet, dans les grandes villes et à Paris surtout, le coût du dépannage d’urgence est globalement plus élevé que dans le reste du territoire. En supplément, une majoration de nuit et jour férié entre 30 % et 50 % peut être appliquée.

Chauffe eau en panne

logo laroce

Plus d’eau chaude c’est la panique. Que faire lorsque mon chauffe-eau tombe en panne ? Doit-on forcément le remplacer ? Que faire en fonction de quelle panne ? Locataire, propriétaire qui doit régler la note ? Quel professionnel contacter pour quelle intervention ? Petit manuel de survie pour résister à votre panne de chauffe-eau.

Grand classique des pannes, la panne de chauffe-eau peut-être terriblement handicapante à vivre au quotidien, surtout en période d’hiver.  Voici quelques bons réflexes à adopter pour régler au plus vite votre panne.

Cette liste de questions essentielles, et leurs réponses vous aidera à avoir les bons réflexes en cas de panne de chauffe-eau.

  • Panne de chauffe-eau : quels premiers réflexes avoir ?
  • Mon chauffe-eau ne se rallume pas
  • Mon chauffe-eau ne fournit pas ou peu d’eau chaude
  • Mon eau est sale, rouge voire malodorante
  • Mon chauffe-eau doit être remplacé, qui paie ?
  • Panne de chauffe-eau thermodynamique
  • Panne chauffe-eau : le débit d’eau chaude est très faible
  • Panne chauffe-eau : quand réparer ? Quand le remplacer ?
Prestation Prix
Contrat d’entretien chauffe-eau gaz ou électrique Entre  100 €  et 200 € HT
Contrat d’entretien chauffe-eau thermodynamique Entre  130 € et 200 € HT
Tarif horaire plombier ou chauffagiste Entre 40 et 70 € HT

Mon chauffe-eau doit être remplacé, qui paie ?

capacité chauffe eau

Rappelons que les chaudières et chauffe-eaux au gaz doivent être entretenus au moins une fois par an par les locataires. Ainsi si une panne survient suite à une négligence d’entretien (par exemple si la révision annuelle n’a pas été assurée pour des modèles gaz) ou si les recommandations d’entretien n’ont pas été honorées pour les modèles électriques (changement de certaines pièces, vidanges tous les 2-3 ans et remplacement du groupe de sécurité tous les 5 ans) les locataires se devront d’assumer le remplacement de l’équipement.

Dans les autres cas de figures, les petites réparations incomberont aux locataires tandis que les propriétaires se doivent d’assumer le remplacement total du chauffe-eau en cas de panne.

L’entretien du chauffe-eau est à la charge du locataire. Ce dernier doit être réalisé au moins une fois par an. En cas de panne ou de dysfonctionnement lié à une négligence d’entretien, ces derniers devront assumer les réparations.

le débit d'eau chaude est très faible

Lorsque l’eau ne coule presque plus, le tartre est souvent la cause de baisse de pression. Pour réaliser un détartrage dans les règles, la première opération consiste à vidanger son chauffe-eau. Une fois bien nettoyé, le corps de chauffe devrait jouer à nouveau parfaitement son rôle.

Pour vidanger votre chauffe-eau gaz ou autre, disjonctez votre installation électrique pour des raisons de sécurité avant de couper l’arrivée d’eau. Laissez la cuve se vidanger en récupérant l’eau dans des contenants suffisamment grands ! Lorsque la cuve est vide, enlevez la bride pour pouvoir effectuer le détartrage de la résistance à l’aide d’un chiffon humide ou d’une paille de fer en fonction de la dureté du calcaire. Terminez en remplaçant le joint de bride usé par un neuf. Vous verrez si le problème du ballon d’eau chaude est résolu une fois qu’il sera remis en route et après 24 h de chauffe. Parallèlement, le tartre peut aussi s’être accumulé dans la tuyauterie et les robinets. Ce point doit être vérifié. Si le problème persiste, vous n’aurez d’autre choix que de faire venir un artisan qualifié qui vérifiera les différentes pièces dont le robinet du groupe de sécurité et le réducteur de pression.

Vidanger un chauffe-eau ou autre reste simple pour un particulier mais cette opération ne résout pas tous les problèmes et il est parfois judicieux de faire intervenir un professionnel avant que le problème ne s’aggrave. Quelle que soit l’énergie utilisée par le  ballon d’eau chaude sanitaire, seul un plombier peut vérifier chaque pièce.

Panne chauffe-eau : quand réparer ? Quand remplacer ?

Vous n’avez plus d’eau chaude ? Le débit est très faible ? Une panne de chauffe-eau électrique ou une panne de chauffe-eau gaz peut être plus ou moins grave.

Le remplacement complet de l’appareil lui-même est conseillé si le ballon d’eau chaude a plus de 10 ans, si des signes de corrosion apparaissent, si des fuites sont constatées au niveau du corps de chauffe ou si le contacteur jour nuit ne fonctionne plus et ne permet donc plus de bénéficier des avantages des heures creuses. Les fuites peuvent aussi provenir d’un joint de bride défaillant ou de raccordements mal réalisés. Le diagnostic d’un professionnel peut vous éviter de changer votre chauffe-eau pour rien.

Le remplacement d’une pièce s’impose lorsque le problème ne vient ni du tartre, ni d’un encrassement. Si le problème persiste après vidange du ballon et détartrage du corps de chauffe, la résistance, le réducteur de pression ou le contacteur jour nuit est certainement en cause et devront être remplacés. Là encore, prendre l’avis d’un professionnel est important. Mieux vaut ne pas s’attaquer à ce problème soi-même pour éviter un dégât des eaux ou la dégradation d’une pièce essentielle de l’appareil. Ne pas réparer seul s’impose sur ce type de système.

Lorsque le problème rencontré s’annonce difficile à résoudre et si vous n’êtes pas bricoleur, faites appel à un professionnel. Il vous conseillera sur la conduite à tenir et vous dépannera selon vos préférences.

pensez au contrat d’entretien

Prix de l'installation d'un chauffe-eau

Lors que vous remplacez l’ancien chauffe-eau, il faut, procéder à la dépose de l’ancien,  à son évacuation dans le respect des normes environnementales et légales aux décharges agrées. Passer par un professionnel pour réaliser ces opérations de travaux de remplacement de chauffe-eau. Ce dernier vérifiera aussi l’état de ces différents organes avant de faire l’installation du nouveau chauffe-eau, afin de garantir un travail bien réalisé et une installation qui dure dans le temps. Côté budget, le prix de la main d’œuvre pour un remplacement de chauffe-eau est estimé à 300 € HT en moyenne. À cela devra bien sûr s’ajouter le prix de l’installation du nouveau chauffe-eau.

L’installation et le remplacement de chauffe-eau dans un logement de plus de 2 ans vous permettent de bénéficier d’une TVA réduite sur le matériel et la main d’œuvre. Pour bénéficier de cette TVA réduite à 10%, il est nécessaire de faire réaliser vos travaux de pose et de remplacement par un professionnel. Si vous achetez vous-même votre chauffe-eau, le taux normal de TVA, à savoir 20%, vous sera facturé.

Les prix de l’installation d’un chauffe-eau

L’installation d’un nouveau chauffe-eau va dépendre en grande partie de la proximité des réseaux nécessaires à son installation, à savoir l’électricité, l’arrivée d’eau froide, les départs d’eau chaude vers les salles de bains, les toilettes dotées de lavabos et la cuisine, ainsi que l’évacuation pour l’eau rejetée par le groupe de sécurité.

  • Pour une installation simple, si tous les réseaux sont déjà présents dans la pièce, comptez environ 300 à 500 € de main d’œuvre.
  • Pour une installation complexe, à savoir si les réseaux d’eau, d’évacuation et de gaz sont à prolonger au-delà de 10 mètres, comptez jusqu’à plus de 3000 euros de main d’œuvre.

Le prix de l’installation va également dépendre de la technologie et de l’énergie de votre nouveau chauffe-eau.

  • Le prix de l’installation d’un chauffe-eau solaire est ainsi compris entre 6700 euros et 8200 euros HT dont 5200 euros de fourniture. Le prix de la main d’œuvre sur une telle installation est compris 1500 euros et 3000 €.
  • Le prix de l’installation d’un chauffe-eau électrique est d’environ 1100 euros HT dont 300 à 350 € de main d’œuvre, pour des ballons allant de 50 à 200L.
  • Le prix de l’installation d’un chauffe-eau gaz de 8,7 KW est d’environ 900 € HT dont 300 € de main d’œuvre.

Ces tarifs sont donnés à titre indicatif, et ne représentent en rien une valeur de référence. Les tarifs peuvent différer en fonction de la zone géographique, de la difficulté du chantier et du niveau de gamme des équipements. Les moyennes sont calculées à partir de différentes demandes de devis passées auprès de professionnels et de devis indicatifs de sites spécialisés dans le chiffrage.

Installation et remplacement de chauffe-eau

Le chauffe-eau est l’un des équipements essentiels à l’hygiène et au confort dans la maison. Si son entretien n’est pas nécessairement compliqué, il n’en reste pas moins qu’il doit être réalisé avec régularité et sérieux. En effet, tous les chauffe-eau finissent par s’user. De fait, il est ainsi généralement recommandé de remplacer un chauffe-eau au bout de 10 ans et tous les 5 ans pour ce qui est du groupe de sécurité de l’équipement.

Si vous procédez à la rénovation d’un logement, lors de la construction d’une nouvelle maison, ou lorsque vous décidez de changer d’énergie, du fioul au tout électrique par exemple, il est nécessaire d’installer un chauffe-eau ou de remplacer l’existant. Voici en détails ce que cette opération vous coûtera.

A tenir compte

De multiples facteurs entrent en compte dans le prix du remplacement d’un chauffe-eau, à commencer par le coût du nouveau chauffe-eau. Ce premier élément est des plus importants, car la gamme de produits est grande et les montants varient en fonction des marques, et bien entendu des garanties souscrites, du type de chauffe-eau (instantané, ou à accumulation), mais aussi de l’énergie du chauffe-eau et de sa technologie de chauffer l’eau (électricité, gaz, fioul, solaire, thermodynamique, etc.) et de la contenance de son ballon d’eau. Cette dernière est à déterminer au cas par cas et dépend essentiellement du nombre d’habitants dans la maison et de ses équipements, car une baignoire entraînera une consommation d’eau chaude bien plus grande qu’une douche.

Notez que s’il vaut mieux ne pas sous-évaluer la contenance du chauffe-eau pour ne pas être à court d’eau chaude chaque matin après la douche des deux premiers enfants, mieux vaut également ne pas trop le surévaluer non plus, pour éviter une surconsommation inutile. N’hésitez pas à demander à un vendeur ou mieux, faire étudier cela par un pro.

En plus de ces paramètres pouvant influer sur le prix, et de la prestation d’installation et d’enlèvement de l’ancien chauffe-eau dont le montant peut varier d’un professionnel à l’autre, il existe d’autres facteurs entrant en compte dans le budget de l’opération. Le lieu des travaux, par exemple, peut faire varier le coût d’une installation ou d’un remplacement de chauffe-eau, car les tarifs des professionnels ne sont pas les mêmes dans toutes les régions. De plus, la distance à parcourir par le professionnel pourra être facturée en plus si elle est grande. À noter également, les chantiers difficilement accessibles pourront entraîner un surcoût du prix d’installation ou de remplacement de chauffe-eau.

TVA

  • Le taux de TVA appliqué pour l’installation de plomberie sanitaire sur le devis plomberie en ligne est de 20 %. Le taux plein est appliqué car les travaux sont réalisés dans une habitation neuve ou construite depuis moins de deux ans. Si la résidence était plus ancienne (édifiée depuis 2 ans et plus), le taux de TVA retenu serait celui de 10 %, taux intermédiaire. Les professionnels appliquent les taux en vigueur sur le matériel et la pose. Ainsi, le taux de 10 % peut aussi être appliqué aux fournitures et à tous les éléments sanitaires choisis. L’économie peut être conséquente puisque tout matériau acheté dans le commerce par un particulier est automatiquement soumis au taux plein de 20 %.
  • Cette analyse financière montre comment comprendre un devis plomberie sanitaire et donne de nombreuses indications sur les étapes à ne pas négliger. Le montant de la TVA est calculé pour chaque élément posé.

15 ANS EXPÉRIENCE ET DE SAVOIR FAIRE

Nos établissements implantés dans toute l’Île-de-France depuis 15 ans ont acquis une réputation pour nos services soignés et professionnels nos techniciens diplômes et sérieux et aussi conseillers pour votre sécurité et confort . Nos Établissements n’entament pas les travaux sans réflexion du client et devis devis fait à l’avance signée et approuvé par la clientèle.

Devis gratuit

Nos devis sont gratuits par mail ou sur rendes-vous

Déplacement gratuit

Nous intervenons dans toute l’Île-de-France en moins de 30 minutes 24h/24 et 7j/7 et jours fériés

15 ANS EXPÉRIENCE ET DE SAVOIR FAIRE

Nos établissements implantés dans toute l’Île-de-France depuis 15 ans ont acquis une réputation pour nos services soignés et professionnels nos techniciens diplômes et sérieux et aussi conseillers pour votre sécurité et confort . Nos Etablissements n’entament pas les travaux sans réflexion du client et devis devis fait à l’avance signée et approuvé par la clientèle.

PLOMBIER PARIS 75018